Nice, ses restos, ses pubs, ses manucures

Nice est l’une de mes destinations les plus fréquentes. Je suis toujours partagée à la perspective d’une journée niçoise. Soyons honnêtes, il est toujours plus sympa d’aller à Nice que dans certains coins pluvieux. Il fait beau, il fait chaud, on voit la mer. Mais je suis toujours un peu réservée dès que je passe au sud de Lyon. Tout ce soleil, cet enthousiasme  et cet accent chantant, c’est un vrai défi quand on a grandi en Franche-Comté. Et puis Nice, c’est loin. Il faut prendre l’avion. Parfois, on ne peut pas atterrir à cause de la météo et on se retrouve coincée dans l’avion, sur le tarmac de Toulon, pendant que son audience a déjà commencé à Nice.

Néanmoins, me rendant à Nice une fois par mois environ, je commence à avoir mes petites habitudes.

A la descente de l’avion, les taxis pour Nice sont facile à trouver, et le trajet est normalement rapide -une trentaine d’euros maximum généralement.

Pour déjeuner, les adresses ne manquent pas autour du Palais. J’ai même eu l’occasion de tester – et approuver le Ma Nolan’s Irish Pub. Un pub assez peu niçois mais qui, à une sortie d’audience à 18h, avant laquelle je n’avais pas pu déjeuner, m’a rassérénée avec son Magners ciders et ses nachos. Alors non, ce n’est pas très cliché touristique niçois. Mais oui, l’avocat- enfin moi du moins- a parfois un régime alimentaire particulier fait de gaufres au chocolat de machines Selecta dans les couloirs du Palais et de nourriture plus ou moins saine prise à des heures indues.

Pour celui qui a la chance d’avoir un peu de temps pour déjeuner, je ne peux que conseiller le Neuf Cinquante, 8 rue Lascaris, à une quinzaine de minutes à pied du Palais de justice. C’est frais, méditerranéen, à des tarifs plus que raisonnables. Je remercie mon amie Maëlle (jolie, militante, brillante docteur en biologie, rescapée d’Ecosse et heureuse niçoise) de m’avoir fait découvrir cette adresse.

Enfin, à la sortie d’audience, on trouve facilement un taxi pour rejoindre l’aéroport, à la station de la Promenade des anglais, à quelques minutes du Palais.

Un dernier petit conseil: en attendant son avion, il est possible de se faire faire une manucure, à l’aéroport, sans rdv. Oui, c’est frivole. Et je m’interroge un peu sur le fait que je connais désormais plusieurs adresses de manucure proches des palais de justice, gares et aéroports de France. Voilà une donnée que l’on ne trouve pas forcément dans le classique guide des palais de France, mais que je vous livre bien volontiers: Mademoiselle Vernis, à l’aéroport de Nice, est une adresse à noter.

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s